À partir du 1er juillet 2019, la plupart des allégations “sans” seront désormais interdites. Prévues par le document technique européen sur les allégations cosmétiques, et la 8e Recommandation Produits Cosmétiques de l’Autorité de régulation professionnelle de la...